dimanche 17 octobre 2010

Laudamus - le courage et la dignité d’un artiste calligraphe.


1 commentaire:

Anaccronisme a dit…

Je te quitte des yeux deux minutes, et tu pars à l'autre bout du monde.
Pas croyable !

Bises.

Les cheveux. ;)

Enregistrer un commentaire